Une polyvalence à toute épreuve

Différents procédés permettent de l’utiliser en intérieur comme en extérieur.

Grâce à une cardeuse, machine simple à utiliser, on peut s’en servir pour le soufflage ouvert dans les combles perdus ou pour l’insufflation.

Pour isoler les combles

La ouate de cellulose est soufflée directement sur le sol des combles perdus. En fonction de la résistance thermique recherchée, l’épaisseur d’application peut varier de 20 cm à 40 cm.

Cette technique d’application est idéale pour isoler dans les moindres recoins et éviter les ponts thermiques.

Pour les rampants

.La ouate est insufflée dans des caissons  préalablement installés. Panneaux de fibre de bois et membranes  garantissent l'étanchéité nécessaire à la bonne tenue de la ouate de cellulose.

Dans tout type de volume : en horizontal, en vertical, ou en incliné.

Et les murs

L'insufflation de la ouate de cellulose dans les caissons de mur permet performance thermique et déphasage thermique pour le maintien d'une température stable dans le logement.

On peut utiliser la ouate de cellulose presque partout ! 

D'autres domaines d'application existent : 

Murs extérieurs

Utilisation de la ouate de cellulose dans des caissons réalisés en façade pour l'isolation par l'extérieur

En ITE (Isolation thermique par l’extérieur), la ouate de cellulose s’insuffle également.

Planchers et dalles

Planchers d'étage et sur sous-sols pour une isolation phonique et thermique

À l’intérieur des planchers ou dalles intermédiaires, la ouate de cellulose offre un confort thermique et phonique particulièrement intéressant.

Cloisons intérieures

L'isolant phonique idéal pour les cloisons intérieures

La ouate de cellulose peut être posée à l’intérieur des cloisons de distribution, pour une bonne isolation phonique.

Une question ? Besoin d'une information ou d'une préconisation technique ? 

Pour nous joindre : contact@cellaouate-distribution.com